William Utermohlen – Autoportraits et Alzheimer

William Utermohlen (1933-2007) est un peintre américain mort de la maladie d’Alzheimer en 2007, 13 ans après que l’on lui ai diagnostiqué en 1995.

Self-portrait (1967 - Technique mixte sur papier - 265x200mm)

Self-portrait (1967 – Technique mixte sur papier – 265x200mm)

Cette maladie, véritable fléau des pays riches, se manifeste essentiellement par des troubles de l’attention, des troubles cognitifs de plus en plus importants, une perte de la mémoire puis, la détérioration du système nerveux entrainant la mort.

William-Utermolhen-Blue-Skies-1995-huile-sur-toile-152x122cm

Blue Skies (1995 – Huile sur toile – 152x122cm)

La fin de carrière de peintre de William Utermohlen est ainsi marquée par l’expression exponentielle des symptômes de cette maladie. Le peintre se met à peindre régulièrement des autoportraits depuis son diagnostique en 1995, activité que son aide soignante l’encourage à garder en dépit de la progression d’Alzheimer. On peut alors observer dans ses œuvres, des changements progressifs dans sa perception de lui-même et dans sa pratique de la peinture ou plus abstraitement, sa manière de ressentir et faire ressentir des émotions, ce qu’il montre et ce qu’il veut montrer.

William-Utermolhen-Self-Portrait-Red-1996-technique-mixte-sur-papier-46.5x33cm

Self Portrait Red (1996 – Technique mixte sur papier – 46.5x33cm)

William-Utermolhen-Self-Portrait-with-Easel-Yellow-and-Green-1996-huile-sur-toile-46x35cm

Self Portrait with Easel – Yellow and Green (1996 – Huile sur toile – 46x35cm)

William-Utermolhen-Self-Portrait-green-1997-huile-sur-toile-355x355mm

Self Portrait Green (1997 – Huile sur toile – 355x355mm)

Sa femme, Patricia Utermohlen, avec qui il s’est marié en 1965, est professeur d’Histoire de l’art (toujours en exercice du haut de ses 85 ans) et permet ainsi de donner un témoignage éclairé sur les œuvres de son mari tout en contribuant à leur rayonnement. Alors que William avait une technique précise, presque scientifique d’après sa femme, son style s’altère et se rapproche de l’expressionnisme abstrait. Petit à petit, les lignes se tordent, les aplats de couleurs se font plus crus et le visage peint se déforme.

William-Utermolhen-Self-Portrait-with-Saw-1997-huile-sur-toile-35.5x45.5cm

Self Portrait with Saw (1997 – Huile sur toile – 35.5×45.5cm)

William-Utermolhen-Self-Portrait-with-Easel-1998-huile-sur-toile-35.5x25cm

Self Portrait with Easel (1998 – Huile sur toile – 35.5x25cm)

Suivi dans sa maladie par une équipe de spécialistes du National Hospital for Neurology and Neurosurgery de Londres, ses derniers feront état de la persistance du sens créatif du peintre alors même que ses troubles cognitifs sont extrêmement important.

« The example of continued artistic endeavour at a stage when Alzheimer’s has blunted the craftsman’s most precious tools offers a testament to the resilience of human creativity »

 

Erased Self Portrait (1999 - Huile sur toile - 45.5x35.5cm)

Erased Self Portrait (1999 – Huile sur toile – 45.5×35.5cm)

William-Utermolhen-Head-I-2000-dessin-au-crayon-40.5x33cm

Head I (2000 – Dessin au crayon – 40.5x33cm)

L’œuvre précédente est l’une des dernières qu’il ai peintes. L’artiste se résigne face à l’adversité imparable de la maladie. Sa femme commente ainsi :

“I say he died in 2000, because he died when he couldn’t draw any more. He actually died in 2007, but it wasn’t him by then.”

 

Site officiel du peintre : http://www.williamutermohlen.org
Article avec interview de Patricia Utermohlen : http://www.newstatesman.com/culture/art-and-design/2012/05/review-william-utermohlen-1933-2007-retrospective
Association France Alzheimer : http://www.francealzheimer.org
Fondation Alzheimer : http://www.fondation-alzheimer.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Donnez-nous un coup de pouce :o
Aidez-nous en nous donnant de la visibilité ! Likez nos pages FB et G+
Social PopUP by SumoMe