Woodkid

Qui est Woodkid ?

Woodkid c’est d’abord Yoann Lemoine, et Yoann son truc c’est la vidéo.

Après un passage cinéma en travaillant notamment sur Arthur et les Minimoys de Luc Besson ou Marie-Antoinette de Sofia Coppola il se fait connaitre en réalisant la campagne « Graffiti » pour AIDES

Il réalise ensuite de nombreux clips pour Yelle, Moby, Mystery Jets, Katy Perry, The Shoes, Drake & Rihanna ou encore Lana Del Rey (ici et ).

La légende dit que sur un tournage aux États-Unis, Woodkid a reçu des mains du grand guitariste américain Richie Havens un banjo accordé qui le propulsa immédiatement du piano – qu’il a étudié au conservatoire – aux instruments à cordes. Woodkid, sans délaisser le clip (ni le cinéma, qui fait partie de ses projets) aurait alors décidé de se consacrer encore plus à la musique.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Woodkid

Yoann devient alors Woodkid. Si son nom ne vous dit rien vous avez très probablement entendu le titre qui l’a propulsé sous les projecteurs grâce à cette pub :

Bien entendu Woodkid réalise aussi ses propres clips, le clip de son titre Iron, dans lequel on retrouve le mannequin anglais Agyness Deyn, fait sensation sur le web.

Si vous aussi vous avez du mal à résister à cette voix puissante et hypnotique ne cherchez pas son album, il n’y en a pas pour l’instant. Il est d’ailleurs prévu pour début 2013 seulement. On trouve cependant un EP sorti en mars 2011 sur lequel on peut découvrir les titres Wasteland, Baltimore’s Fireflies et le merveilleux Brooklyn.

C’est donc sans album et en toute discrétion que Woodkid a réussi l’exploit de faire salle comble au Grand Rex le 26 septembre dernier. Cette date représentait son premier vrai concert parisien – en effet il n’avait pour l’instant donné qu’un petit show ultra-privé au 1er étage de la Tour Eiffel il y a plusieurs mois – et après avoir parcouru différentes villes en France et à l’étranger le public parisien l’attendait de pied ferme.

C’est donc devant une salle pleine à craquer et remplie de gens de l’industrie musicale et de mannequins (fashion week oblige) que Woodkid nous a présenté son album The Golden Age accompagné d’un orchestre et d’une projection vidéo.

Si on vous dit qu’il y avait TOUT LE MONDE à Woodkid, comprenez bien qu’il y avait TOUT LE MONDE. Vous mettiez une bombe dans le hall du Grand Rex que le moitié de ce qu’il reste du “music business” était dépeuplé à presque tout jamais.

Source : Les Inrocks

Si j’ai été globalement un poil déçue par les vidéos j’ai adoré le concert, c’était tout-à-fait à la hauteur de ce que j’espérais et même au-delà. Les critiques ont d’ailleurs été unanimes quant-au succès de cette date. Woodkid semblait ému et  prenait vraiment plaisir à être là, la salle semblait captivée et les applaudissements à la fin étaient particulièrement fournis.

Le phénomène Woodkid est définitivement lancé et on attend maintenant avec impatience la sortie de son album. D’ici là on aura l’occasion de se régaler avec son prochain single (le clip est en ce moment en cours de réalisation, on espère donc voir et écouter ce titre très très vite).

 

Bonus : quand Woodkid s’ennuie il reprend les chansons des autres et c’est très joli

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Donnez-nous un coup de pouce :o
Aidez-nous en nous donnant de la visibilité ! Likez nos pages FB et G+
Social PopUP by SumoMe